internat

internat

internat [ ɛ̃tɛrna ] n. m.
• 1820; de interne
1Situation d'élève interne. Le régime de l'internat. Par ext. École où vivent des internes. pensionnat. Maître, maîtresse d'internat.
2Fonction d'interne des hôpitaux; sa durée. Être en deuxième année d'internat.
Concours qui donne le titre d'interne. Préparer l'internat.
⊗ CONTR. Externat.

internat nom masculin Situation d'un élève interne. Établissement d'enseignement où l'on reçoit des internes. Concours qui permet d'obtenir le titre d'interne des hôpitaux ; fonction d'interne ; temps pendant lequel un interne exerce ses fonctions (généralement 4 ans). ● internat (synonymes) nom masculin Situation d'un élève interne.
Contraires :
Établissement d'enseignement où l'on reçoit des internes.
Synonymes :

internat
n. m.
d1./d état d'un élève interne.
Par ext. établissement qui accueille des internes.
d2./d Fonction d'interne des hôpitaux.

⇒INTERNAT, subst. masc.
A. — ENSEIGNEMENT
1. (Partie d'un) établissement scolaire qui reçoit des élèves internes. Synon. boîte (fam.), pension, pensionnat; anton. externat. Lycée avec internat, sans internat. Une espèce de fièvre de vacances annonce (...) la sortie des gosses remisés dans un internat minable de la banlieue (COLETTE, Music-hall, 1913, p. 233) :
1. — L'externat est la maison d'éducation où les élèves reçoivent l'enseignement.
— L'internat est une pension annexe où les élèves éloignés de leur famille trouvent la nourriture et le logement. Les lycées comportent l'externat et l'internat, dont la réunion forme un établissement public national doté de l'autonomie financière.
Encyclop. éduc., 1960, p. 350.
2. P. méton.
a) Ensemble des élèves internes. Consigner l'internat d'un collège en période d'épidémie (ROB.).
Maître, surveillant d'internat. Surveillant chargé plus particulièrement des élèves internes. Synon. fam. pion. De pâles lycéens, en uniformes de prisonniers, que des surveillants d'internat mal nourris mènent encore promener, les jeudis et les dimanches, dans les clairières suburbaines (J.-R. BLOCH, Dest. du S., 1931, p. 125) :
2. Les maîtres et maîtresses d'internat sont chargés du service de nuit, et, d'une façon générale, de la surveillance de tous les services propres à l'internat. Ils assurent la surveillance des internes qui restent dans l'établissement pendant les congés (grandes vacances exclues). Ils participent au contrôle du travail des élèves, au relevé et à la centralisation de leurs notes.
Encyclop. éduc., 1960, p. 340.
b) Régime des élèves internes. L'internat me tuait. Les souvenirs de la vie libre et heureuse que j'avais jusque-là menée avec ma mère me perçaient le cœur (RENAN, Souv. enf., 1883, p. 173). Le régime des écoles normales est l'internat. À titre exceptionnel, elles peuvent admettre des élèves demi-pensionnaires ou externes (Encyclop. éduc., 1960, p. 360).
B. — MÉDECINE
1. Fonctions d'interne d'un établissement hospitalier. Une place importante doit être faite au rôle joué par l'externat et l'internat dans la formation des futurs médecins (Organ. hospit. Fr., 1957, p. 5).
Concours de l'internat, concours d'internat ou p. ell., internat. Concours que passent les externes des hôpitaux pour devenir internes. Passer, préparer l'internat; concourir pour l'internat. La conférence Laënnec, (...) plus spécialement réservée aux apprentis médecins rêvant l'internat (ESTAUNIÉ, Empreinte, 1896, p. 191). Les étudiants les mieux classés (...) sont nommés externes dans les limites des besoins hospitaliers et peuvent se présenter au concours d'internat des hôpitaux (Réforme hospit., 1959, p. 6).
2. P. méton.
a) Durée de ces fonctions. Vous en avez une chance, jeunes gens. Vous aurez assisté en deux mois à trois laminectomies. Demandez à Marsal. Il n'en a pas vu davantage dans tout son internat (BOURGET, Sens mort, 1915, p. 100).
b) Ensemble des internes des hôpitaux. À peine institué par le premier Consul, le corps de l'internat des hôpitaux de Paris s'annonçait déjà comme une pépinière de grands médecins (BARIÉTY, COURY, Hist. méd., 1963, p. 658).
Prononc. et Orth. : []. Att. ds Ac. dep. 1878. Étymol. et Hist. 1. 1820 « école où vivent les internes » (MICHELET, Journal, p. 75); 2. 1835 « situation, état d'un élève interne » (BALZAC, Goriot, p. 243); 3. a) 1845-46 « fonctions d'interne des hôpitaux » (BESCH.); b) 1890 « concours qui donne le titre d'interne » (Lar. 19e Suppl.). Dér. de interne au sens 4; suff. -at. Fréq. abs. littér. : 49.

internat [ɛ̃tɛʀna] n. m.
ÉTYM. 1820, au sens 1, b « école »; de interne.
1 a (1825, Balzac). Situation d'élève interne (en général absolt; on ne dit guère l'internat d'un élève), durée des études faites par un interne. || Bourse d'internat (Académie). || Le régime de l'internat. || Enfant à qui l'internat ne convient pas.
1 Il était un de ces caractères auxquels l'internat imprime une tare ineffaçable (…)
Valery Larbaud, Fermina Marquez, p. 54.
b École où vivent des internes. Pension, pensionnat. || Un internat de jeunes filles.Maître, maîtresse, surveillant, surveillante d'internat.
2 « nous nous sommes rendu le jour même auprès du censeur (…) C'est un homme inflexible et qui a la triste expérience des internats. »
Martin du Gard, les Thibault, t. I, p. 16.
c Ensemble des internes. || Consigner l'internat d'un collège en période d'épidémie.
2 a (1845). Fonction d'un interne des hôpitaux. || Concourir pour l'internat (Académie). || Concours d'internat; → ci-dessous, b.Par ext. Durée de ces fonctions. || Pendant son internat.
b (Av. 1890, P. Larousse, Deuxième Suppl.). Concours annuel qui donne le titre d'interne en médecine. || Préparer l'internat.
3 Ah, ma petite enfant, mon mari préparait son internat quand nous nous sommes mariés (…)
N. Sarraute, le Planétarium, p. 68.
c Ensemble des internes (d'un hôpital, d'un service, etc.).
CONTR. Externat.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • internat — INTERNÁT, internate, s.n. 1. Aşezământ şcolar în care elevii primesc locuinţă şi întreţinere. 2. Stagiu de practică efectuat în spitale şi în clinici de studenţii în medicină din ultimii ani. – Din fr. internat. Trimis de valeriu, 21.07.2003.… …   Dicționar Român

  • internat — intèrnāt m <G internáta> DEFINICIJA ustanova za zajednički život učenika (pitomaca, gojenaca) [ići u internat; biti u internatu]; konvikt ETIMOLOGIJA fr. ≃ lat. internus: unutrašnji …   Hrvatski jezični portal

  • internat — m. internat …   Diccionari Personau e Evolutiu

  • Internat — [Wichtig (Rating 3200 5600)] Bsp.: • Die anderen beiden Kinder besuchen ein Internat nahe Sydney …   Deutsch Wörterbuch

  • Internāt — (neulat., von internus, »inner«), im Erziehungswesen diejenige Einrichtung pädagogischer Anstalten, nach der die Schüler zugleich Zöglinge sind, d. h. in der Anstalt verpflegt und erzogen werden; demgemäß soviel wie Alumnat (Institut). Im… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • internat — abbrev. international * * * …   Universalium

  • intèrnāt — m 〈G internáta〉 ustanova za zajednički život učenika (pitomaca, gojenaca); konvikt [ići u ∼; biti u ∼u] ✧ {{001f}}fr. ← lat …   Veliki rječnik hrvatskoga jezika

  • internat — {{/stl 13}}{{stl 8}}rz. mnż I, D. u, Mc. internatacie {{/stl 8}}{{stl 20}} {{/stl 20}}{{stl 12}}1. {{/stl 12}}{{stl 7}} dom działający przy szkole, w którym mieszka młodzież ucząca się z dala od domu; bursa : {{/stl 7}}{{stl 10}}Od kilku lat… …   Langenscheidt Polski wyjaśnień

  • internat — abbrev. international …   English World dictionary

  • Internat — Internatsgebäude des staatlichen Gymnasiums mit Schülerheim Hohenschwangau Internat ist der Oberbegriff für Einrichtungen, in denen Schüler aller Altersstufen und aller (allgemein bildenden) Schularten wohnen und betreut werden und die (zumeist)… …   Deutsch Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”